Les Français, champions de l’épargne

  • A
  • A
Les Français, champions de l’épargne
@ MAXPPP
Partagez sur :

En 2009, le taux d’épargne des Français a atteint 16,2%. C’est l’un des effets de la crise.

Les Français très prudents en temps de crise. Ils sont 16,2% à avoir épargné en 2009. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée dans le bulletin trimestriel de la Banque de France et dont Le Figaro fait état des conclusions.

"Si l’on excepte l’année 2002 au cours de laquelle le taux d'épargne avait transitoirement dépassé les 16%, il faut remonter au début des années 1980 pour retrouver un taux supérieur à celui observé en 2009", rapportent les économistes de la Banque de France. En 2008, le taux d’épargne des Français s’était établi à 15,4%.

Les Français consomment moins

La raison de cette augmentation ? D'un côté, les revenus des Français en 2009 ont progressé de 1%. De l'autre, ils sont restés très prudents et n'ont que très peu consommé sur la même année. Les deux événements associés ont alors favorisé l'épargne, selon la Banque de France.

Autre phénomène pouvant expliquer cette hausse du taux d’épargne : la baisse des prix de l'immobilier en 2008. Selon les économistes de la Banque de France, les Français auraient "adapté leur consommation à l’appauvrissement" de leur patrimoine financier (qui a chuté de 3,8%) en assurant leurs arrières et en épargnant.

Les Français, champions du monde

Les Français épargnent plus que les autres Européens et les Américains. En Europe, le taux d’épargne s’est établi en 2009 à 15,1%, loin devant les Etats-Unis où les ménages n’ont été que 4% à placer de l’argent.