Les emplois aidés opportunément dopés

  • A
  • A
Les emplois aidés opportunément dopés
Le gouvernement espère enrayer la montée du chômage juste avant la présidentielle.@ Max PPP
Partagez sur :

Le gouvernement espère contrer la montée du chômage juste avant l'élection présidentielle.

Pas question de plomber la campagne présidentielle avec de mauvais chiffres du chômage. Le gouvernement a donc décidé de doper les emplois aidés. La majorité du budget consacré à ce dispositif pour 2012 sera utilisée dans les premiers mois de l'année.

225.000 contrats avant juin

Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a donc adressé une circulaire le mois dernier à l'ensemble de ses services dans l'ensemble des régions et des départements. Sur les 340.000 contrats aidés, dont le budget a été voté pour cette année, dans le secteur non-marchand (comme les collectivités locales, l'Education nationale ou encore les associations), deux-tiers - soit 225.000 - devront être conclus avant le mois de juin.

En moyenne, ce sont donc 37.500 contrats qui devront être signés chaque mois. L'Education nationale sera particulièrement pouvue, avec 50.000 contrats pour le premier semestre, soit 10.000 supplémentaires par rapport à 2011, précise Les Echos.

Dans le secteur marchand, c'est-à-dire les entreprises, l'effort devra être concentré sur le premier semestre, demande la circulaire. 25.000 contrats devront être signés avant fin juin.

Enrayer la hausse du chômage

L'objectif n'est pas tant de faire baisser le chômage - Xavier Bertrand a abandonné l'objectif d'un retour sous les 9% - mais de freiner la hausse. L'avantage des contrats aidés est que leur effet est rapidement visible ses les statistiques : sitôt conclus, les personnes qui en bénéficient ne sont plus comptabilisées dans les chiffres du chômage.