Les charges plombent les revenus des agriculteurs

  • A
  • A
Les charges plombent les revenus des agriculteurs
Partagez sur :

Les agriculteurs français ont vu leurs revenus baisser de 20% en 2008. Une dégringolade due en grande partie à la hausse des charges.

La forte croissance des coûts de production (aliments pour animaux, engrais, produits pétroliers...), ainsi que la crise économique, ont mis à mal les revenus des agriculteurs en 2008. Résultat : leur revenu a baissé de 20% en 2008, selon des données publiées mercredi par le ministère de l'Agriculture. Ces chiffres interviennent alors que les agriculteurs ont manifesté ces dernières semaines pour défendre leur pouvoir d'achat.

Le président des Chambres d'Agriculture, Luc Guyau, qui juge cette situation "préoccupante", a souligné dans un communiqué "la nécessité de préserver et de rénover les mécanismes de régulation et de filets de sécurité" dans le cadre de l'avenir de la prochaine politique agricole commune (PAC), après 2013.

La quasi-totalité des productions -à l'exception de l'élevage laitier mais qui a replongé depuis- sont affectées par ce recul. De même, toutes les régions sont dans le rouge. Hormis la Basse-Normandie, région laitière, qui avec un modeste 3% est la seule à tirer son épingle du jeu. Les exploitations céréalières, de colza ou encore de tournesol plongent de 30%. Le revenu des exploitations d'arboriculture décroche (-37%) et celui des producteurs de viande bovine fléchit de 24%. Cette chute est d'autant plus brutale qu'elle intervient après deux années fastes, au moins pour certaines filières. En 2006 et 2007, le revenu moyen des agriculteurs avait augmenté de 15% et 12%.

En revanche, le revenu des exploitations ovines s'améliore de 4%, grâce à des prix en hausse et aux subventions exceptionnelles qui ont permis une amélioration du revenu, même si ce dernier reste encore très bas. Les producteurs de volailles et de porc enregistrent aussi une légère amélioration de leurs revenus (2%) grâce à une augmentation des prix.