Les cartes postales font de la résistance

  • A
  • A
Partagez sur :

A L'ANCIENNE - Elles font toujours plaisir et vont de paire avec les vacances : les cartes postales sont toujours bien présentes au temps du tout numérique.

Peut-être en avez-vous glissé une dans une boîte aux lettres cet été ou peut-être qu'un ami avisé vous a écrit depuis son lieu de vacances. Quoi qu'il en soit, à l'heure où l'on dégaine son smartphone pourvu des applis Facebook ou Instagram à la vitesse de l'éclair, la correspondance papier se fait plus rare. Et pourtant... les cartes postales font de la résistance.

Achetée mais pas toujours envoyée. Le succès de la petite carte cartonnée ne s’éteint pas, révèle 20 minutes. Tous les ans, ce sont 150.000 paysages et autres monuments qui sont envoyés en modèle réduit dans les boîtes aux lettres, soit en moyenne deux cartes postales par Français. Comment expliquer cette longévité ? L'objet est typiquement un achat d'impulsion au gré des pérégrinations si bien que parfois on l'achète...mais on ne l’envoie pas ! (20% des cartes achetées subissent ce triste sort). Autre argument expliquant sa survivance, elle fait tout simplement plaisir.

Exit la pin-up ! Qui plus est, la carte se veut jolie. Outre les paysages et monuments (70% des cartes parisiennes s'ornent de la Tour Eiffel), parmi les trois grands types de cartes, les touristes trouveront celles qui expliquent les recettes de cuisine locales. Quant à la pin-up dénudée d'un goût plus ou moins sûr, en 2016, sachez le c'est dépassé !