Les Bourses vacillent, que faire ?

  • A
  • A
Les Bourses vacillent, que faire ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Ce n’est pas parce que les marchés sont fébriles qu’il faut paniquer. Investir est même envisageable.

Les marchés boursiers n'ont cessé de chuter, le CAC 40 battant même un record vendredi avec une 10e journée consécutive de baisse. Ailleurs, les places boursières se montrent tout aussi fébriles. Dette américaine abyssale, situation pas plus reluisante en Europe, croissance en berne : les marchés prennent tout d’un coup très au sérieux des problèmes qui se posent depuis des années.

Trois alternatives s’offrent alors à vous : soit vous pensez que c’est la fin d’un modèle économique et, selon vos opinions, vous vous réjouissez ou vous retirez vos billes. Soit vous considérez que le système ne s’effondrera pas, tout comme les banques ont été sauvées de la crise des subprimes. De ce point de vue, c’est peut-être même le moment d’investir.

Dans la panique, "il y a de bonnes affaires"

"On doit acheter au son du canon, quand plus personne ne veut des titres, c’est là qu’il y a de bonnes affaires à effectuer", explique ainsi Olivier Lazar, le président du directoire d’Olympia capital gestion, spécialiste des marchés d’action.

Certes, "sur le très court terme, malheureusement quand on s’est installé dans la peur, on peut continuer encore pendant quelques jours, voire quelques semaines, dans le rouge", poursuit-il, appelant les investisseurs à la prudence : "lorsque nous sommes dans une tempête, on essaye quand même de sortir son bateau avec un peu moins de voile que d’habitude".

S’informer avant tout

Mais Olivier Lazar voit plus loin : "si on raisonne sur le moyen terme, il y a de très bonnes opérations à effectuer". A condition de respecter quelques règles de bases et de se renseigner avant d’agir. En ce moment, contexte oblige, les chiffres de fréquentations du site Boursier.com, où on peut trouver de nombreux outils pour s'informer, sont très bons malgré un mois d’aout traditionnellement calme. Europe1.fr a demandé à ses journalistes les règles de base que doit respecter tout investisseur.

Ce qu’il faut savoir avant d’agir

Ne pas paniquer, surtout quand tous les voyants sont dans le rouge. D’autant que les marchés sur-réagissent en ce moment, un excès encore plus amplifié par les comportements moutonniers. Retirer ses billes dans ce contexte est donc le meilleur moyen de perdre de l’argent.

Ne pas avoir besoin de son argent tout de suite. On n’investit pas en Bourse l’argent dont on peut avoir besoin dans l’urgence. D’autant qu’on investit à moyen et long terme : à moins de vouloir spéculer, il faut donc scruter les courbes sur plusieurs mois.

Diversifier son investissement : en clair, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et investir dans des valeurs sûres. Investir 5% de son budget dans de l’or est conseillé, ainsi que conserver des liquidités pour pouvoir agir en cas d’opportunité.