Les bourses européennes dans le rouge

  • A
  • A
Les bourses européennes dans le rouge
@ Reuters
Partagez sur :

Le CAC 40 est toujours aussi volatil et finit mal la semaine, avec une baisse de 3,40% à la clôture.

Le passage de la barre symbolique des 4.000 points, le 4 janvier dernier, paraît loin. La Bourse de Paris a de nouveau terminé vendredi en forte baisse (-3,40%) : le CAC 40 s’établit à 3.563,76 points, revenant à ses niveaux de début septembre. Depuis trois jours, toutes les places financières européennes sont dans le rouge.

Les marchés n’ont pas pour autant été désertés vendredi, puisque le volume des transactions a été très élevé, à un peu plus de 7,039 milliards d'euros, contre 4 milliards habituellement ces dernières semaines.

Les marchés spéculent sur le déficit des pays méditerranéens

Les acteurs de la finance internationale n’ont donc pas chômé, mais en spéculant à la baisse : l’indice de la bourse de Londres, le Footsie, a perdu 1,53% vendredi (à 5.060,92 points) et 2,46% tout au long de la semaine. Même constat en Allemagne, où le Dax recule de 1,79% et de 3,11% sur la semaine.

Ces mauvais résultats de la semaine s’expliquent par l’inquiétude des marchés, à tort ou non, pour les finances publiques de plusieurs pays du sud de l'Europe, à savoir la Grèce, mais aussi l’Espagne et le Portugal. "Et ce, malgré des publications de résultats d'entreprises satisfaisants et des discours de dirigeants européens qui se veulent rassurants. Mais le marché ne veut rien entendre", a commenté Arnaud de Champvallier, directeur chez Turgot Asset Management.