Les autoroutes sur la voie d'une renationalisation ?

  • A
  • A
Les autoroutes sur la voie d'une renationalisation ?
Le rachat des concessions des autoroutes : la nouvelle idée en vogue du côté des députés.@ MAXPPP
Partagez sur :

Lors du rendu du rapport sur l’aménagement de l’écotaxe mercredi, le député Chanteguet a annoncé la création d’une mission parlementaire sur le sujet.

Taxer dans un premier temps, racheter dans un second : c’est l’idée apportée par le rapport Chanteguet sur l’aménagement de l’écotaxe mercredi. Selon le député, l’exonération d’écotaxe pour les transporteurs sur les trajets inférieurs à 400 kilomètres va profiter aux autoroutes. En effet, les camions qui feront de longs trajets préféreront emprunter les voies à grandes vitesse, non soumise à la taxe. “Le report sur les autoroutes se traduirait par une augmentation des recettes de péage comprise entre 300 et 400 millions d'euros. Nous considérons que ce report est créateur d'un effet d'aubaine (...) (qui) mériterait d'être partagé”, a déclaré le député.

Racheter les autoroutes. “Une telle situation peut justifier une renégociation partielle des concessions", a-t-il ajouté avant d’annoncer la mise en place d'une mission d'information en vue d'étudier les modalités de rachat par l'État des concessions autoroutières.

“L’Etat a la possibilité à tout moment pour motif d’intérêt général de racheter ces contrats. Cela coûterait entre 15 et 20 milliards d’euros” a poursuivi le député. Les concessions cédées par l’Etat courrent pour l’instant jusque entre 2028 et 2032 selon les autoroutes.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ACTU - Ecotaxe : les députés s'opposent à Ségolène Royal

PLEIN PHARE - Ne l'appelez plus "écotaxe"

LES FAITS - Ecotaxe : Royal veut faire payer les sociétés d'autoroutes