Les assurances sports d’hiver sont-elles utiles ?

  • A
  • A
Partagez sur :

CONSO - De nombreux skieurs en prennent par précaution... alors qu’ils sont souvent déjà couverts.

Avec les vacances scolaires de février, les amateurs de sports d’hiver ont commencé à prendre la route de la montagne. Et très souvent, au moment d’acheter un forfait de remontées mécaniques, c'est la même question qui se pose : est-il nécessaire de souscrire à une assurance spéciale Montagne de type "Carré Neige" ? Vu les risques d’accidents inhérents à la pratique du ski ou du snowboard, la question est naturelle mais la réponse dépend des situations. Car parfois, une telle assurance est inutile et devient alors un frais supplémentaire. Europe 1 vous résume les principaux cas de figure.

Si vous disposez d’une carte bancaire classique. Qu’il s’agisse d’une Mastercard ou d’une Visa, vous disposez d’une assurance incluse avec votre carte bancaire. Cette dernière prend en charge :
- les frais de secours sur piste et d’évacuation
- le rapatriement sur le lieu de séjour

Attention, les cartes prépayées n’incluent souvent pas d’assurance.

Si vous disposez d’une carte bancaire haut de gamme. Une Visa Premier, Visa Infinite, Gold Mastercard et World Elite Mastercard coûte plus cher à l’année mais elle offre aussi davantage de garanties qu’une carte bancaire classique.

En effet, l’assurance liée à ces cartes prend en charge : 
- la responsabilité civile
- les frais médicaux en France
- les frais de recherche, de secours sur piste et d’évacuation
- le rapatriement sur le lieu de séjour
- les frais de défense et de recours, en cas de poursuites en justice
- le remboursement des forfaits, cours de ski, locations de matériel, mais il faut avoir effectué les paiements avec la carte bancaire
- le remborusement de la location immobilière

Pour en savoir plus et connaître les plafonds d’indemnisations, consultez votre notice d’assurance, et plus particulièrement la section "Neige et montagne". Prenez notamment le temps de lire les petites lignes qui sont souvent tout sauf anodines : par exemple, une carte Gold Mastercard permet de se faire rembourser les forfaits non utilisés, mais seulement s’ils sont d’une durée supérieure à trois jours.

Si vous ne disposez d’aucune carte bancaire. Même dans ce cas, il y a de fortes chances pour que vous disposiez déjà d’une couverture, mais elle est limitée. En effet, la grande majorité des contrats d’assurance habitation, qui est obligatoire, sont multirisques. La garantie responsabilité civile est donc comprise : si vous ou un membre de votre famille êtes responsables d’un accident au préjudice d’autrui, c’est votre assurance habitation qui indemnisera la victime.

Si vous êtes blessé par un autre skieur, les frais seront à la charge de son assurance ou du Fonds de garantie s’il n’a pas été identifié ou n’est pas assuré. En revanche, si vous vous blessez tout(e) seul(e) ou que vous endommagez le matériel loué, vous risquez de devoir en payer le prix. Certains contrats d’assurance multirisques prennent en charge les frais médicaux, de recherche et de secours, mais avec une indemnisation qui peut être moins importante. D’autres proposent une telle couverture, mais en option. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de contacter votre assureur pour connaître votre couverture.

Qu’apporte en plus une assurance montagne ? Le contrat "Carré Neige", la carte "Vieux campeur" ou les options "Neige" des compagnies d’assurance présentent plusieurs avantages : il s’agit de contrats d’assurance spécialisés qui couvrent la plupart des risques liés à la montagne. De plus, vous n’avez qu’un seul interlocuteur à contacter en cas d’accident. Une semaine d'assurance chez Carré Neige coûte 16,87 euros.

Mais selon votre situation, ces contrats peuvent faire doublon et ont alors peu d’utilité. C’est notamment le cas pour les propriétaires des cartes bancaires haut de gamme, qui ont peu d’intérêt à souscrire ce type d’assurance. Si vous disposez d’une carte basique, vous pouvez prendre le risque de vous en passer mais à condition de vérifier quels risques votre contrat d’assurance multirisque prend en charge. Si vous ne disposez pas de carte bancaire, il est en revanche conseillé de prendre un contrat spécial vacances d’hiver. Surtout si vous avez souscrit une assurance habitation de base.


Gare au hors-piste

Attention, dans tous les cas, les assurances ne sont valables que dans le cadre d’une pratique sur piste ouverte. Les amateurs de hors-piste doivent en revanche assumer les risques qu’ils prennent. A titre d’exemple, une opération de secours en hélicoptère est en moyenne facturée aux alentours de 1.500 euros. Les titulaires d’une Gold Mastercard ou Platinum Mastercard peuvent se faire rembourser les frais de recherche, mais uniquement s’ils étaient accompagnés d’un moniteur ou d’un guide diplômé.