Les anti-algues vertes manifestent sur la plage

  • A
  • A
Les anti-algues vertes manifestent sur la plage
Partagez sur :

Elus, riverains et écologistes se sont retrouvés dimanche à Hillion, une des communes bretonnes les plus touchées par le phénomène.

Des élus locaux, des responsables d’associations écologistes et surtout des riverains : au total, ce sont plusieurs milliers de personnes qui se sont rassemblées dimanche après-midi sur la plage d’Hillion, en baie de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor. A l’initiative de cette manifestation : le collectif "Urgence marées vertes" qui a dû nettoyer les lieux pour que l’événement ait lieu sans danger.

Car la plage de La Grandville était couverte d’algues vertes il y a peu. Hillion est d’ailleurs une des communes bretonnes où ces algues, qui produisent en se décomposant des vapeurs désormais considérées officiellement comme toxiques et dangereuses, sont les plus présentes. "Nous ne pouvons plus tolérer que, chaque année, le littoral breton se transforme en prairies marécageuses malodorantes et dangereuses pour la santé", a déclaré le porte-parole de l'association Eau et Rivières de Bretagne, Jean-François Piquot.

Entre inquiétude et colère, les manifestants estiment que les engagements du gouvernement sur ce dossier ne sont pas suffisants. François Fillon a annoncé fin août que l'Etat prendrait désormais en charge le nettoyage des plages et l'élimination des algues vertes. "Nous voulons aussi faire pression sur tous les lobbies qui pèsent sur les agriculteurs", les empêchant de "changer leurs modes de production pour une agriculture plus raisonnée", martèle André Ollivro, à la tête du collectif "Urgence marées vertes", dans les colonnes du Télégramme de Brest.

La manifestation de dimanche devait également être l’occasion de récolter de nouvelles plaintes contre les autorités qui ont donné les autorisations d'installation de certaines exploitations agricoles. 300 sont déjà parvenues au parquet de Paris qui a décidé de les traiter ensemble dans une procédure unique, à l’échelon national.