Les acheteurs de voitures neuves n'ont jamais été aussi vieux

  • A
  • A
Les acheteurs de voitures neuves n'ont jamais été aussi vieux
@ AFP
Partagez sur :

L'âge moyen d'un acheteur français de voiture neuve s'élève à plus de 55 ans, contre moins de 44 ans en 1991.

Les acheteurs de voitures neuves sont de plus en plus vieux. En 2014, l'âge moyen d'un particulier français achetant un véhicule tout frais sorti de l'usine s'élevait à… 55,3 ans, contre 54,6 ans en 2014, 49,7 ans en 2005, et 43,7 ans en 1991. Un record que soulève une étude commandée par les professionnels du secteur automobile, réalisée par un organisme indépendant et publiée jeudi dans Les Echos. Principale raison envisagée : un décalage grandissant entre l'offre automobile et les attentes des clients les plus jeunes.

Les jeunes préfèrent acheter un logement. Les voitures versions 2015 sont en effet technologiquement plus évoluées qu'il y a 20 ans et soumises à des normes plus strictes, ce qui fait grimper les prix. Un Clio valait ainsi maximum 16.000 euros en 2000, contre 25.000 euros aujourd'hui. Or, ce n'est pas (ou plus) dans la voiture que les jeunes sont prêt à craquer le porte-monnaie. "La priorité pour eux, c'est l'immobilier. La voiture neuve ne vient qu'après", analyse Flavien Neuvy, de l'Observatoire Cetelem, cité par le quotidien économique.

D'ailleurs, à force de trop s'adresser à des clients "seniors", les constructeurs finissent par le payer : le marché du neuf est de 11% inférieur aujourd'hui à ce qu'il était en 2000. Et la moitié des acheteurs sont des entreprises.

Des disparités selon les marques, et les modèles. Toutes les marques ne sont toutefois pas logées à la même enseigne. Le client "moyen" de Seat, qui "profite de son image décontractée et de son positionnement sur les prix", n'a ainsi "que" 43 ans. Celui de Mini est âgé de 49 ans et celui de Volkswagen atteint tout juste 50. Vous l'aurez compris, les plus âgés, ce plutôt sont les clients des marques françaises. L'acheteur de Renault a en moyenne 56 ans, celui de Peugeot 58 ans et… celui de Citroën 60 ans ! Les Françaises "ont un poids historique" mais "les plus jeunes générations hésitent moins à aller sur des marques étrangères que leurs aînées", selon un industriel cité dans Les Echos. Mercedes se hisse tout de même dans le "top cinq", avec un acheteur moyen de 57 ans.

Enfin, outre les différences selon les marques, existent aussi des différences selon les modèles. De manière générale, les séniors préfèrent les citadines, les jeunes les berlines. Les records sont détenus par la Seat ibiza, pour le client "moyen" le plus jeune (42 ans) et par la Citroën C5, pour le plus âgé (66 ans).