Léger mieux pour l'industrie française

  • A
  • A
Léger mieux pour l'industrie française
Partagez sur :

La production industrielle a augmenté en juin. Les économistes notent une amélioration "indéniable" mais "fragile" de la situation.

La production industrielle française, notamment portée par l'automobile, a légèrement progressé en juin (+0,3%) après un net rebond de 2,8% en mai, a annoncé lundi l'Insee. Sur un an, la production industrielle chute toutefois de 12,8%.

"Après avoir exagérément désinvesti, les industriels français se rendent compte qu'il est indispensable de reprendre le chemin de l'investissement s'ils veulent rester compétitifs", analyse Marc Touati, directeur de Global Equities. "L'amélioration de l'industrie et de l'économie française dans son ensemble est indéniable" mais "ce mouvement reste on ne peut plus fragile", poursuit-il, jugeant que "les relais de croissance risquent de manquer pour la fin de l'année".

Selon Marc Touati, la production industrielle est restée dans le vert en juin "presque exclusivement" en raison de la bonne tenue de la production automobile et des "résultats conséquents" de la prime à la casse. Dans les matériels de transport, la production a aussi continué de croître (+3,6%) : elle progresse de 5,3% dans l'automobile et de 2,0% dans les autres matériels de transport (construction navale, aéronautique et ferroviaire).

La production d'équipements électriques et électroniques et autres machines s'affiche, elle, en baisse (-0,8%) et cache des disparités importantes: la production recule de -2,8% dans les produits informatiques et électroniques et de seulement -0,3% dans les équipements électriques. La production dans les autres industries est stable.