Le vin bordelais victime de la sobriété chinoise

  • A
  • A
Le vin bordelais victime de la sobriété chinoise
@ FRANCOIS NASCIMBENI/AFP
Partagez sur :

A SEC - La production de vin a reculé en 2014, un recul aggravé par la chute des exportations vers la Chine.

C’est la fin de l’euphorie dans le vignoble bordelais : après deux années exceptionnelles, l’année 2014 constitue un contrecoup sérieux : la production est en baisse de 8% et les exportations plus encore, selon les chiffres du Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB). La faute à une récolte moins généreuse, mais aussi à la nouvelle sobriété des Chinois.

20.03.Vin.alcool.JEAN-PIERRE MULLER.AFP.1280.640

© JEAN-PIERRE MULLER/AFP

Une production en chute après deux années record. Le vignoble bordelais a produit 5,13 millions d'hectolitres de vin en 2014. Un chiffre en chute de 8% par rapport à 2013. Non seulement la production a reculé mais son prix de vente a encore plus baissé, en chute de 13%. Ces mauvais chiffres sont néanmoins à relativiser puisqu’ils font suite à deux années exceptionnelles : la production bordelaise avait battu tous les records en 2012 et 2013.

"Cette baisse était attendue en raison de la petite récolte 2013", qui a été inférieure de 30% par rapport à une année moyenne, a indiqué le président du CIVB, Bernard Farges, pour lequel "on ne peut pas vendre des vins que l'on n'a pas produit".

Des ventes surtout en recul à l’exportation. Résultat, le volume de vin écoulé en France a reculé de 6% mais la chute est encore plus rude en ce qui concerne les exportations : - 9%. Si on raisonne en chiffre d’affaires, cette baisse est même de 17%, les bouteilles exportées étant commercialisées à des prix plus élevés. Or, le vignoble bordelais est le champion français des exportations dans son secteur. Il est donc le premier à pâtir du recul des ventes à l’étranger.

20.03.Vin.Chine.alcool.LAURENT FIEVET.AFP.1280.640

© LAURENT FIEVET/AFP

Les choix de la Chine pèsent lourd pour le vignoble bordelais. Si les exportations vers l’Europe ont reculé de 8%, la chute est encore plus prononcée pour le reste du monde avec une baisse de 11%. Et si on regarde du côté de la Chine, premier client étranger du vignoble bordelais, la chute est encore plus vertigineuse (-19%). Le retournement du marché chinois a donc lourdement pesé dans les résultats du secteur. Mais comment expliquer une telle désaffection du consommateur chinois ?

Bordeaux victime de la lutte conte la corruption. Si les vins bordelais se boivent moins en Chine, c’est d’abord en raison d’une concurrence de plus en plus acerbe : ceux qu’on appelle les vins du Nouveau monde ne cessent de s’améliorer et de gagner des parts de marché en raison de prix plus compétitifs. Chili, Afrique du Sud, Argentine, Australie font donc de l’ombre au domaine bordelais.

L’autre explication est plus politique : face à une société civile qui commencent à se faire entendre et à la répétition de scandales impliquant des fonctionnaires, le régime chinois a décidé de changer les règles du jeu. Sous l’impulsion de son nouveau président, Xi Jinping, la Chine a depuis début 2013 officiellement interdit aux officiels d’accepter des cadeaux. Or, une bonne bouteille de vin bordelais faisait partie des offrandes les plus fréquentes.

29.01.France.Chine.Drapeau.Fabius.JOHANNES-EISELE.AFP.1280.640

© JOHANNES EISELE/AFP

Tout le secteur du luxe français également touché. Si cela peut le rassurer, le vignoble bordelais n’est pas seul dans son malheur : c’est tout le secteur du luxe français qui pâtit des nouvelles règles chinoises. Les Chinois vénèrent en effet l’art de vivre à la française et sont donc friands de tout ce qui est estampillé made in France. Parmi les "cadeaux" offert aux fonctionnaires, on retrouve donc très souvent des bouteilles de Cognac, des foulards et des sacs de grandes maisons de couture ou encore du parfum. Autant de secteurs qui ont vu leurs exportations vers la Chine chuter en 2014.

>> LIRE AUSSI - Le plus vieux vin du monde a changé de fût

>> LIRE AUSSI - La France regagne sa place de premier producteur de vin

>> LIRE AUSSi - La France est championne du monde... de dégustation de vin à l'aveugle