Le Venezuela offre une île aux Etats-Unis

  • A
  • A
Le Venezuela offre une île aux Etats-Unis
Partagez sur :

Le Venezuela a fait mercredi un nouveau geste de bonne volonté diplomatique envers les Etats-Unis en offrant une île, Petty’s Island. Ce bout de terre situé dans l’Etat du New Jersey et qui était la propriété d’une compagnie pétrolière vénézuélienne doit devenir une réserve naturelle.

A l’occasion du Jour de la Terre, mais surtout pour tenter de renouer des liens diplomatiques avec les Etats-Unis, le Venezuela vient de faire don d’une île. Son nom : Petty’s Island, un morceau de terre de 214 hectares situé sur la rivière Delaware, entre Philadelphie et Camden dans l’Etat du New Jersey. Cet îlot pourrait devenir une réserve naturelle.

Petty’s Island est pour l’instant inhabitée. Ses seuls occupants sont les employés de Citgo, une filiale de la compagnie publique vénézuélienne Petroleos de Venezuela. C’est en fait elle qui a fait le don à l’Etat du New Jersey. Elle avait acheté Petty’s Island en 1982 pour près de 7 millions de dollars. Ce cadeau souligne "l'engagement du peuple vénézuélien pour la protection de l'environnement et les liens d'amitié forts entre les peuples du Venezuela et des Etats-Unis", a indiqué l’ambassade de Caracas.

Mais la tâche reste immense, selon la presse vénézuélienne. Les autorités américaines attendent d’abord que Citgo débarrasse Petty’s Island des installations pétrolières existantes. La nouvelle vie de l’île pourra alors débuter. En 2004, en pleine campagne électorale, le gouverneur de l’Etat du New Jersey avait proposé de la transformer en réserve écologique pour la faune et la flore des environs, dont certaines espèces sont en danger. Comme le souhaite aujourd'hui le Venezuela. Ses adversaires politiques plaidaient eux pour l’installation d’un hôtel, d’un centre de conférences et d’un parcours de golf.