Le trou de la Sécu plus grave que prévu

  • A
  • A
Le trou de la Sécu plus grave que prévu
Le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait être plus élevé que prévu en 2013, à -14,3 milliards d'euros, a-t-on appris jeudi auprès de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS).@ MAXPPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE - Il devrait s'élever à 14,3 milliards d'euros en 2013 contre 11,4 milliards prévus par le gouvernement.

L'INFO. Le trou de la "Sécu" devrait rester abyssal en 2013. Le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait en effet être bien plus élevé que prévu cette année, à -14,3 milliards d'euros, a-t-on appris jeudi auprès de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS). Le Budget de la Sécu 2013 prévu par le gouvernement et voté en décembre prévoyait un déficit de 11,4 milliards d'euros, mais les recettes ont été moins importantes en raison de la conjoncture économique, estime la CCSS dans la synthèse de son rapport.

La faute au chômage. Dans le détail, les comptes de la branche maladie se dégraderaient fortement par rapport aux prévisions, à -7,9 milliards d'euros (-5,1 milliards prévus). Pourtant les dépenses devraient être contenues et même être inférieures de 200 millions d'euros à l'objectif. Le solde de la branche retraite s'établirait à -3,5 milliards et celui de la famille à -3,2 milliards. Seule la branche accidents du travail présenterait un excédent de 300 millions. La hausse du chômage, et donc le ralentissement de la masse salariale, prive le régime d'une partie de ses recettes. En effet, le régime général est financé par les revenus du secteur privé au travers des cotisations et de la CSG (Contribution sociale généralisée).

C'est grave docteur ? Si les sombres prévisions de la CCSS se confirment, cela mettrait un sérieux coup de frein à la baisse du déficit entamée ces dernières années. Entre 2010 et 2012, il était passé en effet de 23,9 milliards à 14,7. Mais la "trajectoire de réduction des déficits marque le pas", avait déjà prévenu la Cour des comptes jeudi.

Vers de nouvelles taxes ? Le Parlement avait voté en décembre dernier le Projet de loi 2013 de financement de la sécurité sociale, après un parcours chaotique au Sénat. Il prévoyait notamment quelque cinq milliards d'euros de recettes nouvelles pour ramener le déficit de l'Assurance maladie à 11,4 milliards et assurer une progression de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) de 2,7% l'an prochain.

>> À lire : tabac, bière, auto-entrepreneurs, les taxes de la rentrée 2013

Ce Budget contenait, pour rappel, plusieurs mesures polémiques comme une taxe de 0,3% sur les retraites, une hausse de 160% des taxes sur la bière  ou encore une révision du calcul des cotisations sociales des employeurs, dans le secteur des services à la personne. Pour tenir ses objectifs initiaux,le gouvernement pourrait donc être contraint de voter de nouvelles mesures de rigueur.