Le taux du livret A passera bien à 1,75%

  • A
  • A
Le taux du livret A passera bien à 1,75%
Le gouvernement va suivre les recommandations de la Banque de France et abaisser au 1er février la rémunération du Livret A, un des placements préférés des Français, de 2,25% à 1,75%, a annoncé mardi le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le taux du livret A passera de 2,25% à 1,75% le 1er février, a confirmé mardi le ministre.

Le Gouvernement et la Banque de France se sont mis d'accord : le taux de rémunération du livret A va baisser de 2,25% à 1,75%, et ce dès le 1er février. L'annonce, confirmée mardi matin par le ministre des Finances Pierre Moscovici, peut surprendre, alors même que le plafond du placement préféré des Français a été relevé à la rentrée 2013 pour attirer plus d'épargnants et financer le logement social. On vous explique.

• C’est quoi le Livret A ? Un compte d’épargne réglementé et défiscalisé. L’argent collecté est ensuite prêté, principalement pour construire des logements sociaux. Cette forme d’épargne est la plus simple et la plus sûre qui existe sur le marché. L’épargnant peut déposer ou retirer de l’argent quand il veut, sans limite et sans frais. De plus, son épargne est garantie par l’Etat, une sécurité non négligeable en ces temps de marasme financier. Dernier détail utile, toutes les banques vous le proposent depuis 2009.

• Combien peut-on y placer ? Le Livret A doit contenir au minimum 1,50 euros et le dépôt maximum est de 22.950 euros depuis le 1er janvier. Il a été relevé par le gouvernement, confirmant une promesse de campagne de François Hollande. Il avait déjà été relevé de 15.300 euros à 19.125 euros en octobre. Résultat : 7,35 milliards d'euros supplémentaires y avait été placé en un mois, soit la seconde collecte la plus importante de toute l'histoire du placement. Au total, l’encours déposé sur le Livret A est de 239.9 milliards d’euros

• Pourquoi a-t-il été baissé à 1,75%. Compte tenu de la formule de calcul basée sur l'inflation en 2012, le taux de rémunération aurait normalement dû être de 1,5%. Mais le gouvernement et la Banque de France sont "tombés d'accord sur le fait qu'il y a quand même un souci des Français par rapport à leur pouvoir d'achat" et "donc nous avons rajouté un coup de pouce de 0,25%", a déclaré Pierre Moscovici. "Ce qui fait que le pouvoir d'achat du livret A sera le plus important depuis deux ans", a assuré le ministre, en expliquant que le pouvoir d'achat du livret représentait la différence entre le taux de rémunération et le taux d'inflation. La hausse des prix à la consommation (hors tabac) s'est établie à 1,2% en 2012.

• Pourquoi ne pas le laisser inchangé ? Le livret A sert à financer la construction HLM. Or, les sociétés qui gèrent les logements sociaux devaient jusqu'à présent emprunter à 2,25%, taux du livret A, un taux plus élevé que sur les marchés monétaires. Elles devront désormais emprunter à 1,75%, ce qui devrait les faire un peu respirer. Par ailleurs, l'épargne en livret A n'est pas vraiment profitable à l'économie. Par définition, les épargnants ne consomment pas, et ne boostent donc pas l'activité des entreprises.

>> La semaine dernière sur Europe1, notre chroniqueur Axel de Tarlé avait expliqué pourquoi cette baisse était envisagée