Le site Betclic poursuit sa campagne de publicité illégale

  • A
  • A
Le site Betclic poursuit sa campagne de publicité illégale
Partagez sur :

L'opérateur de paris sportifs et jeux en ligne Betclic a annoncé vendredi vouloir poursuivre sa campagne de publicité, pourtant illégale, et demande une "égalité de traitement" avec la Française des Jeux et le PMU.

Betclic demande "simplement une égalité de traitement avec les monopoles, la Française des Jeux et le PMU".Dans une interview au Figaro, Isabelle Parize, directrice générale de Mangas Gaming, holding qui possède le site de paris en ligne, explique la position de son entreprise.

Le site de pari en ligne a lancé une campagne de publicité le week-end dernier sur Europe 1. Des pages de publicité avaient été publiées jeudi dans les quotidiens gratuits Directmatin et Metro et vendredi dans Le Figaro, sur le thème "Jouons libre avec BetClic". L'ouverture à la concurrence du marché des jeux français sur internet est prévue le 1er janvier 2010. En attendant la publicité pour les paris sportifs ou hippiques reste interdite.

Bercy "nous a fait part effectivement de son mécontentement", reconnaît Isabelle Parize. Elle assure être "ni va-t-en-guerre, ni dans une approche revendicatrice". "Nous avons besoin de faire connaître notre marque", plaide-t-elle.