Le sexe sur Google aide la science

  • A
  • A
Le sexe sur Google aide la science
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des chercheurs ont analysé les recherches coquines sur internet pour confirmer des statistiques.

La preuve par Google : le désir sexuel a ses cycles. Une étude scientifique publiée par les Archives of Sexual Behavior confirme que les actes coquins atteignent leur rythme optimal au cœur de l'hiver et au milieu de l'été. Comme le rapporte Lemonde.fr, des chercheurs américains se sont servis de Google pour corroborer plusieurs thèses antérieures, en tapant de mots-clés explicites, sur les thèmes "pornographie", "prostitution" et "recherche de partenaire via des sites spécialisés".

Hausse des grossesses, des avortements, des premiers rapports sexuels ou encore ventes de préservatifs... sont autant de données constatées en juin et décembre par de précédents statistiques. Les scientifiques se sont servis du moteur de recherche pour les confirmer, en regardant à quelle période les recherches coquines étaient le plus effectuées sur internet.