Le recrutement des cadres atteint un niveau record

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Deux facteurs expliquent ces niveaux jamais vus depuis qu'on s'intéresse au recrutement des cadres en France : le retour de la croissance et les entreprises qui s'engagent dans la transformation digitale.

En 2017, le recrutement des cadres va atteindre un niveau jamais atteint jusque-là : 215.000 recrutements. C'est 4,5 % de plus qu'en 2016 ! Et ce record devrait être battu l'an prochain et en 2019, selon les prévisions de l'APEC, l'Association pour l'emploi des cadres.

Grâce au retour de la croissance. Deux facteurs expliquent ces niveaux jamais vus depuis qu'on s'intéresse au recrutement des cadres en France. D'abord, le retour de la croissance : +1,6% en 2017, pronostique l'Insee. Et donc plus de commandes, des besoins de bras pour y répondre et de plus de cadres pour manager les équipes et pour moderniser les process.

Tous les domaines recrutent. Mais surtout, les entreprises sont en train de s'engager à fond dans la transformation digitale. Et pour ça, pas de secret : il faut de la matière grise. "Tous les secteurs sont concernés par ces perspectives de recrutement. Bien évidemment plus dans les domaines de l'informatique, du conseil aux entreprises qui décolle de manière très nette", constate Jean-Marie Marx, le directeur général de l'APEC.

Les jeunes diplômés. L'autre élément nouveau, c'est le fait que, confrontées aux difficultés de recrutement, les entreprises recommencent à s'intéresser aux jeunes diplômés tout juste sortis d'école, et aux cadres seniors. La cible des cadres en trois et dix ans d'expérience est désormais trop restreinte pour faire face aux besoins.