Le Quai Branly fait "Oh...Ohohohohoh"

  • A
  • A
Le Quai Branly fait "Oh...Ohohohohoh"
Partagez sur :

Vous l'avez compris, "Tarzan !", héros pur et écolo, est au coeur d'une exposition estivale au musée des arts premiers.

Jusqu'au 27 septembre,les visiteurs du Musée Branly pourront entendre résonner ce célèbre cri : "Oh...Ohohohohoh". Tarzan, le seigneur de la jungle, a en effet installé son campement pour l'été au musée des arts premiers.

Né en 1912 sous la plume de l'écrivain américain Edgar Rice Burroughs, adepte de Darwin et de ses théories sur l'origine des espèces, Tarzan sera le héros de 26 de ses romans. L'idée de l'"homme-singe", archétype du héros populaire, lui est venue de ses lectures du "Livre de la jungle" de Rudyard Kipling et de sa découverte de l'Afrique à l'âge de 18 ans... (C'était en 1893 à l'exposition universelle de Chicago). Tarzan partage avec le Mowgli de Kipling cet instinct animal qui leur permet de distinguer le danger à l'odeur d'une présence étrangère ou au froissement d'une feuille.

Le cinéma lui conférera par la suite une aura d'immortalité sous les traits de l'intrépide champion de natation Johnny Weissmuller, pagne échancré et plongeons de liane en liane. Avec son seyant deux-pièces en peau de panthère, Jane viendra bientôt compléter et érotiser le tableau. Johnny Weissmuller a tourné douze films dans la peau de Tarzan, dont neuf avec Cheeta, sa coquine copine chimpanzé. Au total, quarante-deux films sans compter les séries télé, ont été tirés des aventures de l'homme-singe. La BD a elle aussi contribué à populariser ce héros, incarnation de l'homme pur que la méchanceté du monde oblige à sortir de sa tanière. Le "parfait représentant des thèses rousseauistes de l'homme non dénaturé", souligne Roger Boulay, commissaire de l'exposition.

Tarzan incarne également le héros écolo, protecteur de la nature, l'un des premiers défenseurs de l'environnement. "Il y a 80 ans, E.R. Burroughs se posait déjà des questions sur la destruction des richesses de l'Afrique", relève Roger Boulay. Des objets africains, masques, boucliers, colliers, tirés des collections du musée complètent ce voyage sur la planète Tarzan.

Jusqu'au 27 septembre au musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 – Paris
Tél : 01 56 61 70 00
mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h
jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h