Le prix du gaz pourrait augmenter

  • A
  • A
Le prix du gaz pourrait augmenter
@ MAXPPP
Partagez sur :

La facture pourrait prendre 9% au 1er avril selon Le Figaro.

Le prix du gaz pourrait augmenter de 4 euros par MWh au 1er avril prochain, selon les informations du Figaro, ce qui correspond à une majoration des tarifs de l’ordre de 9 %. Pour définir ses tarifs, GDF Suez indexe ses prix sur celui du pétrole.

Auparavant, c'était le ministère de l'Économie qui avait la haute main sur la fixation des tarifs. Il a plusieurs fois rogné l'augmentation réclamée par le groupe énergétique. Mais voici quelques semaines, un décret a été pris qui stipule désormais que les échanges ont lieu entre l'entreprise, d'une part, et la Commission de régulation de l'énergie (CRE), d'autre part, qui juge si la demande de GDF Suez est recevable. Alors que dans le système précédent le régulateur n'avait qu'un avis consultatif, sa décision est cette fois contraignante.

"Ce n'est pas normal"

Le Figaro pointe d’ores et déjà le tollé que pourrait susciter cette majoration dans le contexte des élections régionales. La hausse des prix de l'énergie pourrait en effet être impopulaire aux yeux de l'opinion. GDF Suez doit saisir la CRE de sa demande tarifaire vingt et un jours au plus tard avant le 1er avril. Soit quelques jours seulement avant le premier tour des élections régionales.

Les associations de consommateurs se tiennent prêtes à réagir. "9% d'augmetnation, c'est considérable", a estimé François Thiébaud, responsable énergie pour le conseil national des associations familiales laïques, mardi matin sur Europe 1."D’abord pour les ménages les plus modestes, mais maintenant également pour les ménages des classes moyennes qui sont obligés de faire des arbitrages entre le loyer, l’alimentation et le chauffage. Et ce n’est pas normal dans notre pays qui est l’un des plus riches du monde"