Pas de hausse des cigarettes en janvier

  • A
  • A
Pas de hausse des cigarettes en janvier
@ MAXPPP
Partagez sur :

BUDGET RECTIFICATIF - Les paquets n’augmenteront pas de 30 centimes en janvier 2015. Et les hausses ne seront dorénavant plus automatiques.

Plus de hausse automatique. C’est un geste fort en direction des buralistes et un virage à 180 degrés dans la politique de lutte contre le tabac : les paquets de cigarettes n’augmenteront pas de 30 centimes en janvier 2015, comme le prévoit pourtant la législation depuis cinq ans. À l'occasion des discussions du projet de loi de finances rectificative (PLFR) 2014 à l'Assemblée nationale, le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert a soutenu vendredi soir un amendement proposant que la hausse de la fiscalité sur les cigarettes ne soit plus automatique, comme c'était le cas depuis 2010.

Michèle Delaunay furieuse. Cet amendement des socialistes Jean-Louis Dumont et Razzy Hammadi, qui modifient le calcul de la fiscalité des produits du tabac, a été vigoureusement contesté par la Michèle Delaunay, cardiologue de profession, qui a dit "que le seul lobby qui vaille en matière de tabac est celui des victimes".

Les achats en ligne, c'est terminé. Par ailleurs, les fumeurs ne pourront plus acheter de tabac en ligne. Pour lutter contre le marché parallèle, les acheteurs sur Internet seront désormais passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison ferme pour trafic en bande organisée. En France, le commerce du tabac relève du monopole des buralistes, mais au moins une cigarette fumée sur cinq n'a pas été achetée dans le réseau officiel et échappe donc aux taxes françaises. "C'est une des pierres dans la lutte contre les importations illégales. C'est un des éléments attendus par les buralistes", a souligné le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert.