Le prix des carburants a un peu baissé… mais ça ne va pas durer

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Une grande mobilisation nationale est prévue le 17 novembre contre la hausse du prix des carburants... qui sont en baisse depuis quelques semaines. Mais cette accalmie ne va pas durer.

Peut-être ne vous en êtes-vous pas rendus compte, mais les prix à la pompe ont légèrement baissé depuis un mois. Mais ne vous réjouissez pas trop vite. Alors que la grogne monte et que la journée de manifestation du 17 novembre s'organise, les prix des carburants pourraient encore augmenter dans les prochaines semaines.

Entre 2 et 4 centimes de moins. Depuis quelques semaines, faire son plein coûte en fait un petit peu moins cher : 4 centimes de moins pour le litre de sans plomb 95, et 2 centimes pour le gasoil. C'est la conséquence directe de la baisse du prix du baril de brut, qui se vend aujourd'hui 13 dollars moins cher que début octobre. Cette répercussion à la pompe peut paraître faible, mais il ne faut oublier que le prix du brut ne représente que 30% du prix de carburant. Le reste, ce sont les taxes.

La hausse de la demande de fioul. La mauvaise nouvelle, c'est qu'avec l'arrivée de l'hiver, les prix devraient encore bondir. "Le froid arrive, et il va y avoir une demande importante en fioul domestique. Si cette demande continue à croître, et si les producteurs ont du mal à faire face, vous aurez forcément une tension sur les prix. Le prix du brut pourrait donc monter au cours de l'hiver", prévient Francis Dusseux de l'Union Française des industries du pétrole, interrogé par Europe 1.

Hausse du brut ou non, les prix du carburant vont fortement augmenter à partir du 1er janvier avec la hausse de la taxe sur les produits énergétiques : plus de 6 centimes sur le diesel et près de 3 centimes sur l'essence.

>> De 5h à 7h, c'est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici