Le prix de la viande de porc doit baisser selon l'UFC

  • A
  • A
Le prix de la viande de porc doit baisser selon l'UFC
Partagez sur :

L'association exige que la grande distribution supprime ses marges non justifiées".

L'association de défense des consommateurs, UFC-Que Choisir, a demandé jeudi à la grande distribution une baisse moyenne des prix de 8% sur le rôti et les côtes de porc. A la suite de la publication mardi des chiffres de l'Observatoire des prix et des marges, "l'UFC-Que Choisir exige que la distribution baisse les prix de la viande de porc en supprimant ses marges non justifiées".

L'observatoire des prix et des marges est chargé d'étudier l'évolution et la formation des prix sur le porc, source de polémique avec les producteurs qui dénoncent le manque de transparence des prix dans la grande distribution. L'une des conclusions a mis en lumière l'augmentation des prix dans la période 2000-2001, lorsque les consommateurs ont reporté leur demande sur les viandes blanches (porcs, volailles) aux dépens de la viande bovine alors confrontée à l'épisode de la "vache folle". Mais depuis cette date, les tarifs ne sont pas redescendus à leur niveau antérieur, permettant à la grande distribution d'engranger des marges confortables.

Cette tendance depuis 10 ans a renchéri "d'au moins" 50 centimes d'euros du kilo la viande de porc, selon l'association qui exige que les grandes surfaces diminuent désormais d'autant les prix. Une baisse de 50 centimes permettrait une diminution du prix de vente sur le rôti de 7%, sur la longe de 8% et sur la côte de porc de 9%, a précisé UFC-Que Choisir.