Le pouvoir d'achat des Français en berne

  • A
  • A
Le pouvoir d'achat des Français en berne
@ REUTERS
Partagez sur :

Pour la première fois depuis 1984, le pouvoir d'achat des Français a reculé en 2012, selon l'Insee. 

L'INFO. Le produit intérieur brut (PIB) français s'est replié de 0,3% au quatrième trimestre 2012, et la croissance est restée nulle sur l'année avec un pouvoir d'achat en baisse pour les ménages, a confirmé mercredi l'Institut national de la statistique et des études économiques. Le PIB en volume s'est replié de 0,3%, après avoir augmenté de 0,2% au troisième trimestre, un chiffre révisé à la hausse par l'Insee, qui l'avait fixé à 0,1% lors de ses précédentes estimations. La contraction de 0,1% du PIB aux premier et deuxième trimestres 2012 est, elle, confirmée par l'Insee qui aboutit à un constat de croissance nulle sur l'ensemble de l'année, alors que le gouvernement escomptait un petit +0,3%.

Pour 2013, l'Insee ne table que sur une très légère amélioration, avec une croissance zéro au premier trimestre et de 0,1% au deuxième.

Un record du côté du pouvoir d'achat. Le pouvoir d'achat s'est contracté de 0,8% au quatrième trimestre, en raison notamment de l'augmentation des impôts et d'une accélération des cotisations sociales à la charge des salariés au quatrième trimestre (+2,0% après +0,7%), liée à "la hausse du taux de cotisation et la suppression des exonérations sur les heures supplémentaires", a expliqué l'Insee. Le revenu disponible brut des ménages a donc baissé de 0,5 % au quatrième trimestre, après +0,1% au troisième, malgré une légère progression de la masse salariale reçue (+0,3%) et le dynamisme des prestations sociales (+0,9% après +1%). Parallèlement, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% au quatrième trimestre, après 0,1% au trimestre précédent.

Sur l'ensemble de l'année, le pouvoir d'achat a fléchi de 0,4%, après avoir au contraire progressé de 0,5% en 2011. Il s'agit du premier recul depuis 1984 (-1,1%), assure l'Insee.