"Le petit c…!", il a déjà revendu son cadeau

  • A
  • A
"Le petit c…!", il a déjà revendu son cadeau
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Des cadeaux de Noël sont déjà mis en vente sur Internet… quitte à vexer l'entourage.

>> L'ACTU. A peine offerts, déjà revendus ! Dès le 25 décembre, des dizaines de milliers de cadeaux de Noël qui ont déçu ont été mis en vente sur Internet. Une pratique qui ne réjouit pas toujours pas les proches...

L'entourage vexé.  Ainsi, la mère de Louis, 13 ans, s'indigne au micro d'Europe 1 en apprenant que son fils a déjà mis en vente le jeu vidéo qu'il a reçu la veille : "Oh le petit c…! (…) Non mais faut pas exagérer, il l'a eu hier, il l'a même pas eu le temps de le finir, c'est pas possible !" Et la maman contrariée de regretter : "C'est bien la peine de se casser la tête à trouver des trucs à leur offrir, et puis l'autre, il va le revendre dès le lendemain ! Il va se faire engueuler quand même."

Une pratique qui se généralise. La pratique est en effet mieux acceptée, même si 48% des Français la considère choquante. "Dès le 24 au soir, c'est une tendance qui augmente chaque année", constate Olivier Mathiot, co-fondateur du site de e-commerce PriceMinister, invité sur Europe 1. "On parle de ça depuis une dizaine d'années, mais au départ plutôt sous forme de plaisanterie. Aujourd'hui, ça devient un phénomène qui est probablement accentué par la crise économique et par une génération de consommateurs qui a beaucoup de tabous vis-à-vis de Noël." Olivier Mathiot s'attend à voir deux millions de produits mis en vente sur son site entre le 25 décembre et le 25 janvier, contre 1,5 million l'an dernier à la même époque et 1 million un mois normal.

• Des cadeaux en double ou qui ne plaisent pas. Selon un sondage OpinionWay, 52% des Français admettent avoir déjà remis en vente certains de leurs cadeaux reçus à Noël ou envisagent de le faire. Pour expliquer leur démarche, 60% soulignent avoir reçu le cadeau reçu en double et 56% qu'il ne leur plaît pas. Seuls 36% déclarent qu'ils préfèrent revendre leurs cadeaux pour qu'ils ne finissent pas à la poubelle, tandis que 35% évoquent un besoin d'argent.

• Les achats en janvier. Cette semaine, ce sont surtout les vendeurs qui devraient être actifs sur les sites de e-commerce. Les acheteurs, eux, sont surtout attendus à partir des soldes de mi-janvier.