Le PDG d'Alstom convoqué "dès cet après-midi" à Bercy

  • A
  • A
Partagez sur :

Christophe Sirugue précise sur Europe 1 "que rien à ce stade n'est définitif" après l'annonce hier par le constructeur ferroviaire de l'arrêt de sa production de trains à Belfort.

INTERVIEW

Le PDG d'Alstom sera reçu "dès cet après-midi" à Bercy, a annoncé jeudi sur Europe 1 le nouveau secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue. Selon lui "rien à ce stade n'est définitif" après l'annonce hier par le constructeur ferroviaire de l'arrêt de sa production de trains à Belfort d'ici deux ans. "J'ai besoin d'informations sur le projet, sur la méthode et le contenu du plan".

"Une consultation plus grande". "Il faut être conscient qu'il y a une baisse de charge sur ce segment de marché, mais la traduction faite par le PDG d'Alstom mérite une consultation un peu plus grande", ajoute Christophe Sirugue. 

"Pas la fin du ferroviaire en France". "Il y a eu une période difficile mais ce n'est pas la fin non plus de la filière ferroviaire dans ce pays", assure par ailleurs Christophe Sirugue. "Le gouvernement est particulièrement attaché à la filière ferroviaire", poursuit-il, évoquant "des engagements forts sur les commandes de trains Intercités et les TGV du futur". En l'occurrence, l'achat de 30 nouvelles rames Intercités promis en février par le secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies n'a toujours pas été concrétisé.

Sapin sera présent. Le ministre de l'Economie et des Finances "Michel Sapin se joindra à ce rendez-vous", précise-t-il au lendemain de l'annonce du transfert des activités d'ingénierie et de production de son site de Belfort vers celui de Reichshoffen (Bas-Rhin) d'ici 2018, en raison d'une pénurie de commandes sur le marché français.