Le palais présidentiel du Chili se met au solaire

  • A
  • A
Le palais présidentiel du Chili se met au solaire
Partagez sur :

Sur la Moneda, vont être installés des toits de panneaux et cellules photovoltaïques pour capter les rayons du soleil.

La Moneda est un ancien hôtel des Monnaies bâti à la fin du XVIIIe siècle au coeur de Santiago du Chili. Dans quelques mois, ce palais présidentiel va devenir un symbole d’avenir en termes d’énergie. Le gouvernement de Michelle Bachelet a en effet décidé de le convertir au solaire.

Des travaux très importants vont être lancés pour installer à la fois des toits de panneaux solaires, qui permettront d’obtenir de l’eau chaude, et des cellules photovoltaïques pour produire directement de l’électricité. Selon le ministre de l'Energie Marcelo Tokman, cette mutation de la Moneda va permettre une économie d'environ 30% sur la facture annuelle d'électricité du palais pour l'éclairage, et de 25% sur le gaz utilisé pour l'eau chaude.

Pour finir de faire de la Moneda un "bâtiment durable", un système de climatisation à base d'énergie géothermique devrait aussi être mis en place. Enfin, un puits de captage d'eaux souterraines devrait être creusé.

A terme, l’objectif affiché pour l’ensemble du Chili est d’atteindre les 15% d’énergies renouvelables dans la production totale. Pour cela, Michelle Bachelet a promulgué cette semaine une loi pour rendre plus attractive l’utilisation de l’énergie solaire. "Nous voulons que la Moneda devienne un référent et un exemple dans le monde de l’engagement des Chiliens en faveur du développement durable", a résumé la présidente du Chili, citée par le journal El Ciudadano.