Le marché automobile français en hausse de 1,6% en juin

  • A
  • A
Le marché automobile français en hausse de 1,6% en juin
@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

PSA est resté en tête sur l'ensemble du premier semestre avec 28,55% de parts de marché, devant Renault (25,99%).

Le marché français des voitures particulières neuves a progressé de 1,6% en juin sur un an, avec 230.940 nouvelles immatriculations sur le mois écoulé, marqué par un recul de Renault, selon des chiffres publiés samedi.

Sur l'ensemble du premier semestre, la progression du marché est de 3%, avec plus de 1,13 million de nouvelles immatriculations de voitures particulières neuves dans le pays, selon un communiqué du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). A nombre comparable de jours ouvrés, la hausse en juin aurait été plus marquée (+6,4%), tout comme celle du premier semestre (+3,8%).

En juin, Renault a marqué le pas, avec une baisse de 5,4%, intervenant toutefois après un bond de 12,5% en mai. PSA a progressé de 4,9% sur le mois écoulé, grâce à la marque Peugeot (+13,3%) tandis que Citroën a reculé de 2,1%.
Renault s'est néanmoins arrogé 28,52% du marché en juin avec 65.871 voitures neuves immatriculées, coiffant au poteau le groupe PSA (28,26% de parts de marché). PSA est resté toutefois en tête sur l'ensemble du premier semestre avec 28,55% de parts de marché, devant Renault (25,99%).

Du côté des constructeurs étrangers, les immatriculations des marques du groupe allemand Volkswagen (près de 11% de parts de marché en juin) ont progressé très légèrement de 0,7% en juin mais restent dans le rouge sur les six premiers mois de l'année (-0,7%), pénalisées par un recul de la marque mère Volkswagen. Loin derrière le géant automobile allemand, Fiat-Chrysler a pris 4,31% du marché en juin, avec une progression de 6,8% de ses immatriculations, mais il est talonné par BMW, Ford et Toyota qui se suivent dans un mouchoir de poche.