Le marché automobile européen a bondi de 14,3% en février

  • A
  • A
Le marché automobile européen a bondi de 14,3% en février
Les ventes du groupe PSA Peugeot Citroën ont augmenté de 13,2% en février.@ DAMIEN MEYER/AFP
Partagez sur :

Le marché automobile européen bénéficie d'une forte accélération de ses ventes en février.

La croissance du marché automobile européen s'est fortement accélérée en février à 14,3%, conséquence de la grande forme de l'Italie et d'un jour ouvrable supplémentaire, selon les chiffres publiés mercredi par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

PSA et Renaut en bonne forme. Alors que 1,05 million de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'UE le mois dernier, PSA Peugeot Citroën a suivi la tendance (+13,2%), faisant mieux que son rival français Renault (+10,1%) et que le groupe Volkswagen, toujours aux prises avec le scandale des moteurs truqués (+8%). 

Une accélération des ventes. La progression de 14,3% par rapport à février 2015 traduit une nette accélération après les +6,2% enregistrés en janvier. Sur les deux premiers mois de l'année 2016, le marché croît de 10,1%, a précisé l'ACEA dans sa livraison mensuelle de statistiques. Après une année 2015 marquée par une hausse vigoureuse des immatriculations (+9,3%) qui avait permis d'atteindre 13,7 millions d'unités, encore loin du record d'avant-crise (près de 16 millions en 2007), l'ACEA a fait preuve de prudence dans ses prévisions pour 2016, tablant jusqu'ici sur +2%.

L'Italie, moteur du marché. La croissance moyenne enregistrée le mois dernier, marqué par un jour ouvrable supplémentaire en cette année bissextile, doit beaucoup au décollage des immatriculations en Italie. Celles-ci ont progressé de 27,3% à 172.241 unités, faisant passer sur le mois la Péninsule au deuxième rang des marchés européens, derrière l'Allemagne et devant la France. Ces deux pays ont eux-mêmes connu des croissances soutenues de leurs marchés : +13% pour l'Hexagone et +12% pour l'Allemagne. L'Espagne, autre important marché en période de rattrapage après la crise de 2008-2013, a vu ses immatriculations augmenter de 12,6%, selon l'ACEA.