Le marché automobile à la peine

  • A
  • A
Le marché automobile à la peine
Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 12,6% en juin@ MAXPPP
Partagez sur :

Les immatriculations ont reculé de 12,6% en juin. Une baisse particulièrement sévère pour Renault.

C’est un plongeon vertigineux. Alors que les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 12,6% en juin, Renault affiche une baisse de 29,3%, selon les données brutes publiées vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Avec 45.680 voitures immatriculées, Renault continue à pâtir de problèmes d'approvisionnement de pièces pour un moteur diesel, indique une porte-parole de Renault. Le constructeur espère avoir résolu ces difficultés à la mi-août.

La baisse est en revanche moins marquée pour PSA, dont les immatriculations sont en repli de 8,2%.

Au total, les constructeurs français affichent un recul de 17,9%, contre -5,1% pour les étrangers. A nombre de jours ouvrables comparables, le repli est de 3,9% pour l'ensemble du marché.

L'effet de la suppression de la prime à la casse, compensé en mai par la reprise des ventes professionnelles, s'est donc de nouveau fortement fait sentir en juin.