Le japonais Uniqlo à l'assaut du marché français

  • A
  • A
Le japonais Uniqlo à l'assaut du marché français
Partagez sur :

La chaîne d'habillement s'attaque au territoire français avec l'ouverture jeudi d'un magasin géant à Paris.

Uniqlo, dont la maison mère Fast Retailing convoite le rang de "numéro 1 mondial du vêtement décontracté", s'attaque au territoire français avec l'ouverture jeudi d'un magasin géant à Paris, dans un contexte morose pour l'habillement.

Un "flagship" (magasin géant) de 2.150 mètres carrés a ouvert ses portes dans le quartier touristique des grands magasins, après des ouvertures similaires à New York et à Londres. Dans un immeuble haussmannien dont la façade a été conservée mais l'intérieur rénové, Uniqlo (contraction de "Unique Clothes", vêtements uniques), proposera ses cachemires unis et ses pantalons en une multitude de coloris, ses chemises à carreaux et ses parkas, mis en valeur par une soixantaine de mannequins pivotants.

Pour "l'année d'ouverture nous avons beaucoup investi, mais la deuxième année sera positive", a indiqué Tadashi Yanai, président de Fast Retailing et homme le plus riche du Japon, selon le magazine Forbes, sans dévoiler le montant de l'investissement.

Auparavant, la présence de l'enseigne dans l'hexagone se résumait à un petit magasin à La Défense (banlieue parisienne). Fast Retailing possède également les enseignes françaises Comptoirs des Cotonniers et Princesse Tam-Tam.

Le marché français de l'habillement, dont les ventes sont en berne avec la crise, est déjà très concurrentiel avec la présence en force de l'américain Gap, du suédois H & M ou de l'espagnol Zara.