Le jambon-beurre reste plus cher dans les grandes villes

  • A
  • A
Le jambon-beurre reste plus cher dans les grandes villes
Le jambon-beurre se vend en moyenne plus cher en brasserie (3,52 euros) et en boulangerie (3,42 euros) qu'en supermarché (2,28 euros). Image d'illustration.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Alors que son prix moyen est de 2,94 euros, le jambon-beurre se vend à 4 euros à Paris, contre 2,48 euros à Tulle.

Les Français continuent à manger beaucoup de sandwichs au jambon et au beurre... mais ils ne déboursent pas partout la même somme pour ça. Selon l’étude annuelle commandée par le Salon Sandwich & Snack Show dévoilée mardi par Le Parisien, si son prix moyen reste stable, il n'est pas le même selon la ville ou le type de commerce où vous l'achetez.

Un sandwich résistant. En France en 2017, 2,9 milliards de sandwichs ont été vendus et face à la concurrence, le jambon-beurre se défend bien : il représente 50,8% de ces ventes, avec 1,2 milliards d'exemplaires, soit un chiffre similaire à 2016. Mais l'étude du Salon Sandwich & Snack Show, qui se base sur 1.056 relevés de prix dans 80 villes d'Hexagone, révèle des disparités de prix importantes. Il "reste 36% plus cher dans les grandes agglomérations", rapporte Bernard Boutboul qui a créé cet indice il y a dix ans.

Plus cher à Lyon qu'à Tulle. Bien que son prix moyen reste stable (2,94 euros) malgré une inflation à 1%, le jambon-beurre se vend jusqu'à 4 euros à Paris. Il reste aussi cher à Lyon et à Bordeaux (3,34 euros), à Metz et à Bourg-en-Bresse (3,28 euros). Dans des villes de taille plus modeste, il passe sous la barre des 3 euros. Ainsi, il se vend en moyenne à 2,57 euros à Lille, à Épinal et à Nevers. A Tulle, il ne coûte que 2,48 euros.

Ces disparités témoignent en fait du pouvoir d'achat des Français. "Tout dépend du pouvoir d’achat des habitants de la zone de chalandise concernée", a expliqué au Parisien Pascale Hébel, directrice du pôle consommation du Credoc. Selon elle, "les prix ne sont pas les mêmes selon que la clientèle, captive d’une boulangerie par exemple, est composée d’actifs cadres ou d’ouvriers". Le type de commerce joue aussi. Le plus français des sandwichs se vend ainsi en moyenne plus cher en brasserie (3,52 euros) et en boulangerie (3,42 euros) qu'en supermarché (2,28 euros).