Le Guide des Experts des meilleurs placements pour 2010 (3/3)

  • A
  • A
Le Guide des Experts des meilleurs placements pour 2010 (3/3)
Partagez sur :

LES EXPERTS EUROPE 1 - Bons plans, placements, nouveaux dispositifs, livrets. Les Experts Europe 1 vous conseillent avec Capital.

> Le Guide des Experts des placements 2010, 2e partie

8. Ayant acheté en 2008 un appartement sous le régime de la loi Robien, je suis déçu par sa rentabilité locative. Que faire ?

Malheureusement, vous devrez conserver le bien pour la durée durant laquelle vous vous êtes engagé à le louer, soit 9 ans au total. Tout d’abord parce qu’en cas de revente prématurée, vous devrez rembourser les économies d’impôts accordées par le fisc. Ensuite parce que vous risqueriez d’enregistrer des pertes, vue la baisse des prix de la pierre enclenchée depuis deux ans. Vous pouvez en revanche d’ores et déjà vous préparer à la revente du bien, programmée dans sept ans, en ouvrant par exemple un contrat d’assurance-vie pour y placer les capitaux.

9. Je dispose d’une grosse somme, que je compte investir dans de l’immobilier d’ici un an. En attendant, mon banquier me propose un compte à terme. Est-ce intéressant ?

Non, car les comptes à terme (CAT) ne sont attrayants qu’en période de baisse des taux courts, sur lesquels leur rémunération est calquée. Les CAT permettent en effet de figer ce rendement pendant une durée fixée à l’ouverture (en général entre six mois et un an). Or les taux actuellement pratiqués, en plus d’être très bas (1% brut, 0,7% net), ne pourront que remonter dans les mois à venir… Il y a donc mieux à faire que d’ouvrir un CAT, par exemple en choisissant un livret d’épargne en ligne, sur lequel l’argent est disponible à tout moment. Les meilleurs d’entre eux rapportent entre 1,40 et 2,20% net, un peu mieux que le Livret A (1,25%).

10. A 35 ans, je viens d’hériter de 250 000 euros alors que je ne dispose d’aucune épargne. On me propose de les investir dans une résidence de vacances meublée, en Sologne. Est-ce une bonne idée ?

Se lancer à votre âge dans un investissement locatif est plutôt prématuré : mieux vaut commencer par devenir propriétaire de sa résidence principale. Les 250 000 euros dont vous disposez peuvent constituer un apport appréciable pour convaincre le banquier, et la baisse des taux d’intérêt (moins de 4% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers) offre une bonne fenêtre de tir.

Les Experts Europe 1, en partenariat avec
Fatal error: The web server did not finish its request

Contact website owner with current url and info on what you did, and owner will be able to debug the issue further (by enabling 'display_errors' in php.ini).