Le groupe Servier obtient la licence d'un candidat-médicament contre l'arthrose

  • A
  • A
Le groupe Servier obtient la licence d'un candidat-médicament contre l'arthrose
Le groupe Servier progresse dans le développement d'un médicament contre l'arthrose@ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

Un essai de phase II est "en cours de préparation" sur ce candidat-médicament "ayant le potentiel de soigner la maladie" en ciblant une enzyme responsable de la dégradation du cartilage.

Le groupe pharmaceutique Servier a annoncé vendredi avoir exercé son option pour obtenir les droits commerciaux dans le monde entier, hors Etats-Unis, d'un candidat-médicament contre l'arthrose de la biotech belge Galapagos, après le succès d'un essai de phase I.

Six millions d'euros pour la licence belge. Servier va payer à Galapagos six millions d'euros pour cette licence. La biotech sera éligible à un total de 290 millions d'euros de paiements supplémentaires de Servier, au gré du franchissement de nouvelles étapes réglementaires et de développement, selon un communiqué. En cas de commercialisation du produit, Galapagos touchera également des redevances sur les ventes, et conserve les droits commerciaux pour le marché américain.

Un médicament qui cible l'enzyme responsable de la dégradation du cartilage. Un essai de phase II est "en cours de préparation" sur ce candidat-médicament "ayant le potentiel de soigner la maladie" en ciblant une enzyme responsable de la dégradation du cartilage, selon le groupe pharmaceutique. Servier et Galapagos sont partenaires dans l'arthrose depuis 2010, et dans le cancer depuis 2011.