Le groupe M6 et Pascal Nègre vont créer un label de musique

  • A
  • A
Le groupe M6 et Pascal Nègre vont créer un label de musique
Pascal Nègre se lance de nouveau dans la production de musique@ AFP
Partagez sur :

Ce label marque le retour de Pascal Nègre, évincé de la présidence d'Universal Music un an plus tôt.

Le groupe M6 a annoncé vendredi le lancement de Six et Sept, un nouveau label de productions et d'éditions musicales. Pascal Nègre, l'ancien patron d'Universal Music France, en sera le président.

Placer l'artiste "au centre de la démarche". "Six et Sept est un label indépendant qui place l'artiste au centre de sa démarche. Ce nouveau label se veut en phase avec les nouveaux usages de la consommation musicale, à taille humaine, mobile, rapide, et doté d'une vraie ambition. L'image et le digital y occuperont une place prépondérante", indique le communiqué du groupe M6.

Pascal Nègre fait son retour comme producteur. Plus de deux mois après s'être associé avec la société organisatrice de concerts Live Nation, pour créer une structure de management d'artistes, #NP, avec dans ses rangs déjà Julien Clerc, Pascal Nègre revient cette fois de plain-pied dans l'industrie musicale. Il y a un an, il avait été évincé d'Universal Music. Un départ sur fond de désaccord avec Vincent Bolloré, le patron de Vivendi, sa maison mère.

Pascal Nègre (55 ans) s'apprête donc à renouer avec son métier de producteur, dans un contexte de nouveau favorable puisque le marché français de la musique a affiché l'an passé un retour significatif à la croissance (chiffre d'affaires en hausse de 5,4%, à 449,6 millions d'euros) grâce au streaming, après quinze années de crise.

"Nous serons très ouverts sur les esthétiques". Dans une interview accordée vendredi aux Echos, il a exposé les ambitions derrière ce nouveau projet : "Nous ne voulons pas être les plus gros, plutôt les plus beaux ! Nous allons être le petit label qui monte (en référence au slogan de M6, 'la petite chaîne qui monte', NDLR)! Nous serons très ouverts sur les esthétiques - M6 nous laisse toute liberté éditoriale - même si nous serons plus dans la pop et les auteurs-compositeurs".

"Nous aurons de jeunes artistes mais aussi des talents plus confirmés. Nous serons éditeur (gestion des droits d'auteur) en plus de producteur (gestion de la musique enregistrée) et nous voulons créer rapidement un catalogue à exploiter. Nous sous-traiterons la distribution physique et numérique. Nous commençons ce vendredi et des signatures seront annoncées rapidement", a-t-il ajouté.