Le groupe Ascométal a demandé son placement en redressement judiciaire

  • A
  • A
Le groupe Ascométal a demandé son placement en redressement judiciaire
Quel va être l'avenir des usines Ascométal ?@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le groupe sidérurgique français est en grandes difficultés financières. Il emploie 1.550 salariés et détient cinq sites de production en France.

Le groupe sidérurgique français Ascométal, en grandes difficultés financières, a demandé lundi l'ouverture d'une procédure de placement en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Strasbourg, a annoncé un porte-parole de l'entreprise.

La holding Ascométal SAS et Asco Industries. "Ascométal a sollicité ce lundi l'ouverture d'une procédure de placement en redressement judiciaire", a déclaré un porte-parole de l'entreprise. "La procédure concerne la holding du groupe Ascométal SAS et sa filiale opérationnelle Asco Industries", a-t-il précisé.

Aciers spéciaux. Détenue par un consortium d'investisseurs majoritairement français, Ascométal fabrique des aciers spéciaux (pour la mécanique, l'automobile, l'industrie des hydrocarbures) et emploie près de 1.550 salariés sur ses trois sites en France, Hagondange (Moselle, maison-mère), Dunkerque (Nord) et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). En déposant son bilan, le groupe espère que "le tribunal rendra un jugement qui sera un placement en redressement judiciaire", a souligné le porte-parole de l'entreprise.