Le grand requin blanc se comporte comme un "serial killer"

  • A
  • A
Le grand requin blanc se comporte comme un "serial killer"
Partagez sur :

C’est la conclusion d’une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Miami au large de l’Afrique du Sud.

"Les grands requins blancs chassent comme Hannibal Lecter", résume l’agence Associated Press qui rapporte une enquête réalisée par des chercheurs de l’université de Miami. Ils ont étudié 340 cas d’attaques de phoques au large d’une île sud-africaine. Leur conclusion publiée dans The Journal of Zoology : il y a bel et bien des points communs entre les requins et les tueurs en série.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont utilisé les mêmes méthodes que les "profilers" pour étudier le comportement des squales. Ces derniers, à la différence d’autres animaux, ne font pas que "rôder en attendant" leur victime dans l’eau puis en attaquant au hasard, a expliquéNeil Hammerschlag, l’un des auteurs de cette étude.

A la manière d’un tueur en série, les requins choisissent leur proie, de préférence jeune et isolée, et ne chassent qu’au moment le plus favorable, quand il fait plus sombre et qu’aucun autre requin ne se trouve à proximité. Les "grands blancs" apprennent aussi de leurs erreurs, les requins les plus âgés se montrant plus efficaces que les plus jeunes.

La principale différence entre les requins et les serial killers restent que les premiers tuent pour survivre. Les squales sont aussi des espèces à protéger, rappellent les auteurs de l’étude.