Le gendarme financier américain refuse un projet d'indice basé sur le bitcoin

  • A
  • A
Le gendarme financier américain refuse un projet d'indice basé sur le bitcoin
Le Bitcoin ne pourra pas (encore) disposer de son propre indice.@ KAREN BLEIER / AFP
Partagez sur :

Un projet d'établissement d'un indice basé sur le bitcoin et porté par les jumeaux Winklevoss a été refusé par la SEC, le gendarme financier américain.

Non, le bitcoin ne pourra pas (encore ?) disposer de son propre indice. Un projet en ce sens porté par les jumeaux Winklevoss, qiui affirmaient avoir été à l'origine de Facebook, a été retoqué par la SEC, l'organe qui régule les marchés financiers américain.

Pas de CAC 40 du bitcoin. Ce projet d'ETF (Exchange Traded Funds) visait à établir un premier indice financier basé sur le cours du bitcoin, monnaie virtuelle créée à la fin des années 2010. Les investisseurs auraient alors pu vendre ou acheter des titres basés sur cet indice, comme ils peuvent déjà le faire avec l'indice CAC 40 par exemple. Mais la SEC a refusé, justifiant sa décision par le fait que le marché du bitcoin n'était pas assez réglementé.

Cette nouvelle a immédiatement provoqué la chute du bitcoin, avant que le cours ne reprenne un peu de vigueur. Selon Reuters, deux demandes similaires doivent encore être soumises à la SEC dans les prochains jours.