Le FMI annonce la reprise

  • A
  • A
Le FMI annonce la reprise
Partagez sur :

Pour la France, le PIB pourrait ne reculer que de -2,4% cette année et progresser de +0,9% l’année prochaine.

Pour le Fonds monétaire international, le ciel économique semble se dégager. Le FMI a publié jeudi de nouvelles prévisions de croissance qui sont plus optimistes pour cette année 2009 et surtout pour 2010. "L'économie mondiale semble croître de nouveau, tirée par les bonnes performances des économies asiatiques et la stabilisation ou la reprise modeste ailleurs", a déclaré l’organisation internationale. "La reprise a réellement commencé", a même estimé son directeur général Dominique Strauss-Kahn.

Sur l’ensemble de la planète, la croissance pourrait se contracter de 1,1% cette année, contre 1,4% anticipés jusqu’alors, et décoller de 3,1% en 2010, contre 2,5% pronostiqués jusqu’à présent.

Pour la France, le FMI estime que l'impact de la crise mondiale y a été moins fort "en partie en raison d'une ouverture commerciale moins importante et de (l'existence) d'un secteur public important". L’organisation internationale se montre même plus optimiste que le gouvernement en tablant sur une croissance de +0,9% en 2010, contre +0,75% annoncés mercredi par Christine Lagarde.

Aux Etats-Unis aussi, le FMI prévoit une embellie, même si la croissance devrait rester "molle" l’année prochaine. Il prévient aussi que l’économie américaine devra encore relever de nombreux défis, à commencer par la montée du chômage et l’endettement des ménages.

Pour la zone euro, la croissance sera modeste en 2010 avec une relance lente. La première économie de cette région, l'Allemagne, ne devrait pas faire plus que la moyenne, +0,3%, et l’Espagne et l’Irlande pourraient souffrir encore.