Le déficit de la Sécu de 22,7 milliards en 2009

  • A
  • A
Le déficit de la Sécu de 22,7 milliards en 2009
Partagez sur :

Le "trou" de la Sécu pourrait devenir un gouffre si le gouvernement ne prenait pas de mesures "correctrices".

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale, celui des salariés, atteindra 22,7 milliards d'euros en 2009 alors qu'il s'élevait déjà à 10,2 milliards d'euros en 2008.

Ce trou pourrait se creuser de plus de 10 milliards d'euros à 33,6 milliards en 2010 si le gouvernement ne prenait pas de nouvelles mesures "correctrices", a indiqué jeudi la Commission des comptes de la Sécu.

Il s'agit, pour 2009, d'une "actualisation des prévisions", alors que, pour 2010, il s'agit d'une tendance, "avant prise en compte des dispositions de la loi de financement de la sécurité sociale" dont le gouvernement doit présenter le projet (PLFSS) jeudi après-midi, précise la Commission.

Les mesures que doit annoncer le gouvernement, qui ne souhaite pas augmenter les prélèvements obligatoires, devraient réduire de quelques milliards en 2010 ce déficit, notamment par le biais de nouvelles économiesconcernant les dépenses maladie.

Le PLFSS comprend notamment la hausse du forfait hospitalier, c'est-à-dire la participation du patient aux frais d'hospitalisation, de 16 à 18 euros et la baisse du taux de remboursement de certains médicaments "dont l'efficacité médicale n'est pas prouvée".

La crise et la hausse du chômage ont diminué la masse salariale desquelles dépendent les recettes de la Sécu. Certains spécialistes craignent par ailleurs que l'épidémie de grippe A fasse exploser les dépenses.