Le déficit budgétaire de la France en légère baisse en avril

  • A
  • A
Le déficit budgétaire de la France en légère baisse en avril
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Légère amélioration du déficit budgétaire de l'Etat français : il a diminué de plus de 3 milliards entre avril 2015 et avril 2016.

Le déficit budgétaire de l'Etat français a légèrement diminué en avril par rapport à son niveau de l'an dernier, pour atteindre -56,5 milliards d'euros contre -59,8 milliards fin avril 2015, a annoncé mardi le ministère des Finances.

Moins de dépenses. Cette amélioration s'explique à la fois par une baisse des dépenses et par une hausse des recettes, liée notamment à un meilleur rendement de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), précise Bercy dans un communiqué. Au 31 avril, les dépenses de l'Etat ont atteint 131,3 milliards d'euros contre 135 milliards au 30 avril 2015, soit une baisse de 3,7 milliards. Cette évolution "est cohérente avec la loi de finances initiale", souligne le ministère. Les recettes se sont établies à 98,5 milliards, contre 93,3 milliards fin avril.

Davantage de recettes fiscales. Cette progression est principalement due à une progression des recettes fiscales nettes, qui se sont améliorées de 4,5 milliards, avec notamment une hausse des recettes de TICPE, souligne Bercy. Les recettes non fiscales ont elles aussi progressé (+1,2 milliard), du fait de l'augmentation des amendes prononcées par l'Autorité de la concurrence mais aussi des redevances d'usage des fréquences radioélectriques "suite au processus de vente aux enchères de la bande de fréquences dite 'bande 700 MHz' aux opérateurs de télécommunication", précise le communiqué. Ces dernières, également qualifiées de "fréquences en or", ont été délivrées fin décembre aux quatre grands opérateurs de téléphonie mobile français par l'Arcep, gendarme français des télécoms.