Le contrôle fiscal a rapporté 10 milliards à l'Etat en 2013

  • A
  • A
Le contrôle fiscal a rapporté 10 milliards à l'Etat en 2013
Le ministre des Finances, Michel Sapin, est très satisfait des rentrées d'argent liées à la lutte contre la fraude fiscale.
Partagez sur :

BERCY - Plus de 23.000 dossiers de repentis ayant des comptes bancaires dissimulés à l'étranger ont par ailleurs été déposés depuis juin 2013.

Plus de 23.000 dossiers de repentis ayant des comptes bancaires dissimulés à l'étranger ont été déposés depuis juin 2013 à l'administration fiscale et les 1.260 dossiers traités ont déjà rapporté 764 millions d'euros à l'Etat, a annoncé Bercy jeudi.

Parmi ces dossiers, 80% concernent des comptes cachés en Suisse mais pour Michel Sapin interrogé dans Le Parisien, "en 2016 au plus tard, la question des comptes cachés en Suisse appartiendra au passé".

10 milliards en 2013. Le contrôle fiscal a permis de détecter pour 18 milliards d'euros de fraude en 2013 et d'engranger 10 milliards dans les caisses de l'Etat, soit un milliard de plus qu'en 2012, a annoncé Bercy jeudi.

Les opérations de contrôle de l'administration fiscale ont entraîné des redressements de 14,3 milliards d'euros et permis d'appliquer 3,7 milliards de pénalités, et au total en 2013, 10 milliards ont été effectivement encaissés, a-t-on précisé au ministère des Finances.

Financer la baisse d'impôts. Vendredi dernier, Manuel Valls avait annoncé à Europe 1 que l'argent récupéré sur la fraude fiscale servirait à financer une baisse d'impôts d'un milliard d'euros pour les ménages modestes.

Interrogé sur RTL dimanche, Michel Sapin avait indiqué que le dispositif permettrait de dégager "un surcroît de budget de 1,7 milliards d'euros" d'ici la fin de l'année.

sujet_scalewidth_460

COFFRE-FORT - Fraude fiscale : un gisement à 50 milliards d'euros

VIDEO - Manuel Valls annonce "un milliard de baisses d'impôts"

TRESOR - Impôts : d'où vient le milliard de baisses annoncé par Valls ?