Le chômage repart à la hausse en décembre (+0,8%)

  • A
  • A
Le chômage repart à la hausse en décembre (+0,8%)
Après trois mois de baisse, le chômage est reparti à la hausse en décembre.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Sur un an, le nombre d'inscrits en catégorie A a diminué de 3%, première baisse annuelle depuis 2007. L'ensemble des catégories A, B et C est stable.

L'année 2016 s'est mal terminée pour le gouvernement sur le plan du chômage. Après trois mois de baisse, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a augmenté de 0,8% en décembre, soit 26.100 chômeurs de plus par rapport au mois de novembre. En revanche, le nombre d'inscrits en catégories B et C a diminué en décembre.

Première baisse annuelle depuis 2007. A la fin de l'année, il y avait 3.473.100 demandeurs d'emploi de catégorie A en France. Résultat, en 2016, le chômage dans cette catégorie a reculé de 3%, soit 107.400 chômeurs de moins sur un an. Une dynamique qui satisfait la ministre du Travail Myriam El Khomri. "2016 marque la première baisse du chômage sur une année depuis 2007. Intervenant en effet après huit années consécutives de hausse, elle aura principalement profité aux jeunes dont le nombre d’inscrits à Pôle emploi retombe à son niveau de mi-2011", souligne la ministre. En effet, malgré une hausse de 0,7% en décembre, le nombre le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A de moins de 25 ans a baissé de 8,8%. Les plus de 50 ans sont moins bien lotis. Dans la catégorie A, leur nombre a augmenté de 1,2% en décembre et de 2,2% en un an.

Stabilisation des catégories A, B et C. Concernant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite, les chiffre sont plutôt positifs. En décembre, le nombre d'inscrits en catégorie B (moins de 78 heures travaillées dans le mois) a baissé de 1,7% et de 1,1% en catégorie C (plus de 78 heures). Mais sur l'année, le bilan est plus contrasté : stable pour la catégorie B mais en hausse nette de 8,9% pour la catégorie C. Dans l'ensemble des catégories A, B et C, il y avait 5.475.700 d'inscrits à la fin de l'année, au même niveau qu'en novembre. Sur un an, le chiffre est stable.

En comptant l'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A s'élève à 3,7 millions (+0,7% sur un mois et -2,9% en un an). En intégrant les personnes exerçant une petite activité, ce chiffre grimpe à 5,78 millions (stable sur un mois et en baisse de 0,1% sur un an).

Bilan mitigé pour les chômeurs de longue durée. La situation des chômeurs de longue durée s'est également améliorée en 2016. Le nombre d'inscrits dans les catégories A, B et C depuis un an ou plus a diminué de 2,4% sur un an. Néanmoins, c'est toujours très compliqué pour les inscrits depuis trois ans ou plus (+2,9%).