Le chômage ralentit sa hausse

  • A
  • A
Le chômage ralentit sa hausse
@ Maxppp
Partagez sur :

Le taux de chômage atteint 10,5% au deuxième trimestre en France métropolitaine, en hausse de 0,1 point.

Les chiffres. Le chômage a continué d'augmenter au deuxième trimestre en France, mais moins fortement qu'avant. D'après les chiffres publiés jeudi par l'Insee, le taux s'établit ainsi à 10,5% en métropole, en hausse de 0,1 points, après avoir progressé de 0,3 points au premier trimestre. Sur un an, la hausse s'élève à 0,7 point.

En incluant les départements d'outre-mer, le taux de chômage monte à 10,9%, également en hausse de 0,1 point sur le trimestre. Le nombre de chômeurs, calculé par l'Insee selon les normes du Bureau international du travail, dépasse ainsi pour la première fois les 3 millions de personnes en métropole.

Le chômage des jeunes confirme sa baisse. Bonne nouvelle du côté des jeunes : après avoir atteint le record de 25,5% fin 2012, le chômage des 15-24 ans poursuit sa baisse : après un premier recul de 0,6 point au premier trimestre, il perd encore 0,3 point au deuxième pour retomber à 24,6%.

La situation "s'améliore" selon Bercy. La situation du marche du travail "s'améliore", s'est félicité le ministre du Travail Michel Sapin pour qui "l'action du gouvernement sur le front économique et le front des politiques de l'emploi commence a porter ses fruits". Le ministre souligne la "cohérence" des chiffres de l'Insee avec ceux publiés, il y a un peu plus d'une semaine, par Pôle emploi et qui témoignent également d'un ralentissement de la hausse du chômage, même si le nombre absolu de demandeurs d'emploi atteint un nouveau record. "Le chômage, quelle que soit la mesure utilisée, ralentit", se réjouit le ministre.

Pour les jeunes, "l'inversion de la courbe du chômage est d'ores et déjà engagée", note Michel Sapin. Reste à réaliser la même recul dans toutes les classes d'âge d'ici la fin de l'année pour réaliser l'objectif d'inversion de la courbe du chômage promis par le gouvernement et réaffirmé par le ministre du Travail il y a une dizaine de jours.