Le chômage a progressé de 0,6% en février

  • A
  • A
Le chômage a progressé de 0,6% en février
Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s'élevait à 3.187.700, fin février 2013.@ MAX PPP
Partagez sur :

Avec 3.187.000 chômeurs enregistrés, la France échappe de justesse au record de 1997.

Les chiffres à retenir. Mois après mois, le chômage poursuit sur sa lancée. Il s'agit même de la 22e hausse consécutive, pour être précis. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé de 0,6% en février 2013, après une hausse de 1,4% en janvier (0,7% en prenant en compte la réforme des radiations.) Le nombre de chômeurs de cette catégorie s'élevait ainsi à 3.187.700 à la fin du mois dernier, soit une hausse de 10,8% sur un an.

Le record évité de justesse. La France échappe au passage de justesse au record de 1997 lorsque le nombre d'inscrits de cette catégorie s'était élevé à 3,195 millions. Sur l’ensemble des demandeurs d’emploi tenus à une recherche active (catégories A+B+C), la hausse est de +26 500 (soit +0,6% sur un mois et +9,8% sur un an). Le nombre total de chômeurs s'élève ainsi à 4.706.700. En incluant l'Outre-mer, il atteint 4.997.600 personnes, proche du chiffre symbolique de 5 millions.

>> À lire aussi : le seuil de 10% franchi

Les femmes et les seniors, premières "victimes" en février. En France métropolitaine, au mois de février 2013, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A augmente de 0,4 % pour les hommes (+12,0 % sur un an) et de 0,8 % pour les femmes (+9,6 % sur un an). Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans est, lui, en hausse de 0,6 % en février (+10% sur un an), celui des 25 à 49 ans augmente de 0,4 % (+9,2 % sur un an) et celui des plus 50 ans s’accroît de 0,9 % (+16,6 % sur un an).

>> À lire : Crise : ce que la France fait bien (et mal)

Stabilité du nombre de chômeurs courte durée. Concernant l’ancienneté, le nombre d'inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus continue sa progression et augmente de 1,4 % au mois de février (+14,7 % sur un an). Celui des inscrits depuis moins d’un an est, quant à lui, stable sur un mois, mais a progressé de 6,9 % sur un an, renseigne Pôle emploi. En France métropolitaine toujours, l’ancienneté moyenne des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C fin février 2013 s'élève à 482 jours.

>> À lire : Pôle Emploi va devoir recruter