Le chômage a bondi de 5,6% en 2011

  • A
  • A
Le chômage a bondi de 5,6% en 2011
En novembre 2011, le chômage avait déjà progressé de 1,2% et renoué avec les niveaux de 1999. La hausse a continué en décembre, avec 29.700 nouveaux demandeurs d'emploi en catégorie A.@ Reuters
Partagez sur :

Pôle Emploi a dénombré 2,87 millions de chômeurs en décembre, un chiffre en hausse de 1%.

Comme souvent au cours des derniers mois, le ministre du Travail Xavier Bertrand avait préféré prendre les devants lundi en prévenant que les derniers chiffres du chômage ne seraient pas bons. Et il ne s'était pas trompé : le nombre de chômeurs a continué de grimper en décembre 2011 pour atteindre 4,27 millions de personnes, toutes catégories confondues (A, B, C). Le chômage a donc progressé de 0,6% sur un mois et de 5,6% sur un an, dépassant le triste record de novembre 2011.

29.700 chômeurs de plus en catégorie A. Pôle Emploi a enregistré 29.700 demandeurs d’emploi supplémentaires en catégorie A, c’est-à-dire sans aucun emploi et faisant des démarches pour en trouver. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a progressé de 1% par rapport à novembre 2011 et bondi de 5,6% sur un an pour s'établir à 2,87 millions.

Plus de demandeurs en activité réduite. Le nombre de personnes inscrites en catégorie B, c'est-à-dire exerçant une activité réduite courte, de 78 heures ou moins au cours du mois, progresse aussi : il augmente de 1,8% sur un mois et de 4,7% sur un an. En revanche, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie C (ayant travaillé plus de 78 heures au cours de mois) a reculé de 1,6% en décembre, mais la hausse est de 6,1% sur un an.

Les seniors sont les premiers concernés. Cette nouvelle hausse du chômage concerne avant tout les plus de 50 ans, dont le nombre a progressé de 1,5% en un mois et de 15,5% sur un an. Le chômage progresse aussi en décembre parmi les autres tranches d'âge, mais à un rythme moins élevé : +0,5% pour les moins de 25 ans et +0,4% pour les 25 à 49 ans.

La hausse s'est accélérée en fin d'année. Sur l'année 2011, le nombre de chômeurs a bondi de 5,6%, à la fois pour les demandeurs d'emploi sans aucune activité et pour ceux qui exercent une activité réduite. Mais cette tendance s'est accélérée depuis la rentrée 2011 : Pôle Emploi a enregistré chaque mois en moyenne près de 30.000 nouveaux demandeurs d'emploi en catégorie A, soit 120.000 chômeurs de plus depuis la fin de l'été. En novembre 2011, les chiffres du chômage avait pourtant déjà renoué avec les niveaux de décembre 1999.

Le taux de chômage s'établit à 9,7% au troisième trimestre 2011 (Dom compris) et pourrait franchir le seuil psychologique des 10% le 1er mars prochain, date de publication des derniers chiffres de l'Insee. En attendant, Nicolas Sarkozy doit dévoiler dimanche soir un ultime paquet de réformes, dont une très controversée "TVA sociale", censé permettre d’enrayer la progression continue du chômage.