Le CE d’EDF à la diète

  • A
  • A
Le CE d’EDF à la diète
@ MAXPPP
Partagez sur :

Avec 90 millions d’euros de pertes, le CE va réduire ses coûts de fonctionnement de 40 millions.

Place à l’austérité. Le Comité d’entreprise d’EDF se porte mal et va devoir se serrer la ceinture, annoncent Les Echos, mercredi. Un plan de rigueur va donc être mis en place afin de pallier aux 90 millions d’euros de pertes engrangées cette année. "Des cessions d'actifs immobiliers sont programmées et les coûts de fonctionnement seront réduits de 40 millions", écrit le quotidien, qui détaille les mesures d’austérité attendues.

Retour à l’équilibre en 2011

Le Comité d’entreprise d’EDF est pourtant l’un des plus riches de France. Il a été doté de 470 millions d'euros en 2010. Mais il finit l’année bien plus dans le rouge que prévu. Par conséquent, le Conseil d’administration a voté un budget de choc pour 2011. Et ce sont les salariés qui vont devoir mettre la main à la poche en payant leurs vacances plus cher. 10% de plus en moyenne sur les colonies de vacances ou encore les locations d’appartements hôteliers.

L’objectif est de revenir à l’équilibre en 2011. Mais pour Alain Morel, délégué FO, ce retour à l’équilibre risque de prendre beaucoup plus de temps. "Ca va être très compliqué pour arriver aux résultats", estime le syndicaliste. "Des réductions dépenses de l’organisme sont possibles si le management est en capacité de resserrer les boulons à tous les niveaux", précise-t-il, sur Europe 1.

"Et puis, si vous vendez vos meilleurs bijoux, vous y arrivez vite [à combler le déficit, ndlr]. Mais il n’est pas question de vendre les meilleurs bijoux. On a un centre place de l’Opéra à Paris, si on le met en vente cela rapportera 30 millions d’euros. Mais cela veut dire vendre ce qu’on a de meilleur". Pourtant, c’est sur les ventes de biens immobiliers que compte le CE pour sortir la tête de l’eau. Elles devraient rapporter 50 millions d’euros.