Le CCE d'Air France interrompu par une manifestation de salariés

  • A
  • A
Le CCE d'Air France interrompu par une manifestation de salariés
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

INCIDENT - Lors de ce comité central d'entreprise, la direction d'Air France a confirmé la suppression de 2.900 postes. 

Commencé en début de matinée, le comité central d'entreprise de la compagnie aérienne française n'a pu aller jusqu'au bout. Il a été, selon des sources syndicales, interrompu par une manifestation de salariés mais devrait reprendre à 14 heures 30.

"De Juniac démission". Plusieurs centaines de salariés ont envahi le siège d'Air France, interrompant la réunion. Selon une journaliste de l'AFP, les manifestants, au nombre de "plusieurs centaines", sont entrés aux cris de "De Juniac démission" et "On est chez nous". Deux représentants au CCE ont indiqué que le PDG d'Air France Frédéric Gagey était sorti précipitamment.

2.900 postes supprimés. Lors de cette réunion, la direction d'Air France a confirmé que son plan de restructuration menacerait 2.900 postes, principalement au sol, un chiffre similaire à celui annoncé vendredi en conseil d'administration, ont indiqué plusieurs sources syndicales. Elle a aussi confirmé qu'elle comptait réduire son activité long-courrier de 10% d'ici 2017.

300 pilotes concernés. La mise en oeuvre de ce plan "alternatif" au projet de développement "Perform 2020", dont les négociations ont échoué avec les syndicats de navigants, concernerait 300 pilotes, 900 hôtesses et stewards et 1.700 personnels au sol, selon elles.