Le boom du hard discount s’étend à tous les secteurs

  • A
  • A
Le boom du hard discount s’étend à tous les secteurs
Partagez sur :

L’engouement des consommateurs pour le hard discount ne se dément pas. Après les supermarchés et les magasins de vêtements, les prix cassés s’étendent à des secteurs plus sérieux comme les pharmacies.

Le succès du hard discount ne se dément pas. Après les supermarchés et les vêtements à prix cassés, la tendance est aux pharmacies discount. Des médicaments en vente libre aux cosmétiques, elles proposent tous les produits avec 10, 20 ou 30 % de réduction.

Une responsable d’une pharmacie hard discount explique le fonctionnement à Elisabeth Assayag :



La crise a un effet accélérateur sur le développement de ces magasins. Certains consommateurs sont devenus 100 % discount. Ils n’achètent plus de produits dans les réseaux classiques. Forts de ce succès, les discounteurs ne se contentent plus des périphéries des villes. Ils s’installent maintenant au cœur des villes attirant ainsi les classes aisées.

Les marques sont menacées même si elles ont les moyens de résister. Les explications du sociologue Benoît Heilbrun :