Le Bon Coin fait peau neuve

  • A
  • A
Le Bon Coin fait peau neuve
Le Bon Coin aurait pu s'appeler "Chez Georgette".
Partagez sur :

Le célèbre site de petites annonces s'adapte aux nouveaux supports et propose désormais à ses utilisateurs un outil de géolocalisation.

INTERVIEW

Le leader Français des petites annonces vient de faire peau neuve, et mise désormais sur le mobile. Fondé il y a dix ans, Le Bon Coin est désormais le cinquième site le plus consulté de France, et compte bien rester dans le peloton de tête.

800.000 annonces par jour. "Au bout de 10 ans la structure de notre audience a complètement changé. Il a fallu adapter l’usage du site" pour de nouveaux terminaux, notamment les mobiles et les tablettes, explique Antoine Jouteau, directeur général du site, invité d’EcoSystème dimanche soir sur Europe 1. Ce quarantenaire est arrivé au Bon Coin en 2009, à l’époque il ne s’agissait que d’une petite structure de 4 personnes. Aujourd'hui, 14 objets sont déposés chaque seconde sur le site, soit 800.000 annonces par jour.

"On a à la fois transformé l’entreprise pour la tourner vers le mobile et on a en même temps relooké le site", explique-t-il. L’objectif : apporter un service efficace à des utilisateurs qui ont un petit écran. "On a rajouté des fonctionnalités de géolocalisation pour que les utilisateurs puissent trouver ce qu’ils cherchent autour d’eux", précise le responsable.

Géolocalisation et paiement en ligne. "100% des fonctionnalités qui sont développées par Le Bon Coin, sont développées parce que nos utilisateurs nous le demandent", assure Antoine Jouteau. Suivant leurs sollicitations, le site a notamment tenu à fluidifier les relations entre ces utilisateurs : "La future fonctionnalité qui devrait sortir sera une fonctionnalité de messagerie qui permettra aux acheteurs et aux vendeurs de communiquer à l’intérieur du site. Ils n’auront plus à passer par leurs boites mails", annonce Antoine Jouteau. La prochaine révolution du Bon Coin ? Un système de transaction en ligne intégré au site. "Ce  sera probablement un sujet pour 2017", assure Antoine Jouteau.

Pourquoi "Le Bon Coin" ?

"C’est le nom d’un café ou d’un restaurant. En France, il existe des centaines de lieux comme cela. À l’époque le fondateur a cherché un nom qui respirait la bonne affaire au coin de la rue, la proximité et le pragmatisme", révèle Antoine Jouteau. Dix noms ont ainsi été testés auprès des internautes. "Vous avez évité 'Chez Georgette' qui étaient le prénom de la grand-mère du fondateur. Je pense que tout le monde est content que ce ne soit pas ça', avoue-t-il. "Heureusement c’est "Le Bon Coin" qui a gagné, il a été choisi par 90% des gens."